L’Égypte des déserts

Par Dany Marique -  27 mars 2021

desert-egypte-postimage

Depuis quelques jours, le Canal de Suez fait les manchettes en raison de son blocage par un navire échoué. Cette voie de passage maritime importante pour le commerce mondial relie la ville portuaire de Port-Saïd, en mer Méditerranée, à la ville de Suez dans la partie septentrionale de la mer Rouge. C’est au 19e siècle que l’ingénier français Ferdinand de Lesseps réalise ce projet de relier la mer Méditerranée à la Mer Rouge, une idée qui remonte à l’époque des Pharaons. Le passage est stratégique pour les nations du monde entier qui se l’ont disputé alors que l’Égypte y a affirmé sa souveraineté lors de la nationalisation de 1956.

Le Canal de Suez sert de frontière entre le désert arabique et le Sinaï, deux régions chargées d’histoire que je vous propose de découvrir dans mon film Déserts d’Égypte. D’ailleurs que connait-on de ce pays, l’Égypte, au-delà du Nil et des célèbres pyramides ? C’est pour partager ma passion de ce grand pays que je vous invite à partir avec moi à la découverte d’espaces méconnus et des peuples qui les habitent.

La bande-annonce du film Déserts d’Égype : au-delà du Nil de Dany Marique

D’abord, à l’ouest du canal, le Sinaï, terre historique et de passage où les Pharaons y exploitaient les mines des fameuses pierres turquoises. C’est un monde de bédouins, un peuple marginalisé par l’état égyptien et soumis à des pressions qui le dépasse. J’y ai fait des rencontres exceptionnelles. À l’est du Canal de Suez, on découvre le coeur du désert arabique. Les Pharaons le connaissait bien aussi pour son granite, son or et ses émeraudes. Les Romains y ont exploité le porphyre rose. Ce désert est peu fréquenté, sauf pour les côtes idylliques de la mer Rouge, prisées des touristes.

Plus mystérieux est le désert Libyque, situé encore plus à l’ouest, au-delà du Nil. C’est le vrai Sahara des expéditions où je vous propose de me suivre. C’est un remède contre le bruitage sonore et visuel de la ville. Il offre des luxes modernes – le silence, le temps et l’espace – et il est rempli de secrets : l’armée engloutie de Cambyse, la mythique oasis de Zarzoura et la Grotte des Nageurs aux confins de l’Océan de Sable. Pour certains, ce désert – jadis vert et habité – a servi de matrice à l’Egypte pharaonique.

J’aime le voyage dans le désert. C’est le silence, l’espace et la liberté..! Il agit comme un remède contre la sédentarité envahissante, et contre l’isolement qui est paradoxalement le lot de nos sociétés hyper-connectées. Je vous invite à vivre avec moi, l’expérience des Déserts d’Égyptes sur Destidocs, la plateforme éducative du voyage.

PARTAGEZ CETTE HISTOIRE:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OBTENEZ UN LIVRE
NUMÉRIQUE GRATUIT

En vous abonnant à notre infolettre

Une question? Un problème?